Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir, un roman YA brulant

Publié le par Clo

Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir, un roman YA brulant

C'est grâce à l'avis de Morgana de Deedr que je me suis penchée sur ce roman Jeunes Adultes. Si elle n'avait pas été aussi enthousiaste, je serais surement passée à côté... Et comme on s'est connu toutes les deux, en partie grâce à notre passion pour Hunger Games, et qu'elle comparait son ressenti de lecture à celui qu'elle avait éprouvé jadis, j'ai voulu en savoir plus !

Le roman en m'a possession, il m'a fallu seulement quelques jours pour en venir à bout. Au tout début, j'en attendais beaucoup, c'est pourquoi je n'ai pas tout de suite accroché. Puis petit à petit, le rythme étant aussi vif que des ailes de colibri, et le style facile à lire, les pages ont caracolé.

L'intrigue peut sembler basique de prime abord (encore une histoire de rébellion), mais finalement l'histoire a quelque chose de neuf, de plus torturé et mêle un peu de magie des milles et une nuit.

Dans "Une braise sous la cendre", les Martiaux ont colonisé le peuple des Erudits et ils gouvernent grâce à la violence de leurs Masks.

Laia est une esclave Erudite qui a vu sa famille décimée par le gouvernement et qui par un élément déclencheur va décider de se rebeller. La résistance va lui confier une mission terrible : infiltrer le camp d'entrainement de soldats qu'est Blackcliff.

Dans ce camp, se trouve Elias, le fils de la commandante en chef. Il est sur le point de déserter le jour de la fin de sa formation de Mask. Mais les Augures, des devins, interrompent les festivités pour annoncer une nouvelle qui va tout changer...

Ce roman à deux voix va évidemment vous rendre fou car à chaque chapitre vous passez d'un personnage principal à l'autre, alors que vous quittez le premier dans une situation alléchante ou dangereuse. Vous ne lâchez donc jamais le roman.

Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir, un roman YA brulant

Il y a une atmosphère d'Afrique du Nord, dans cette histoire de fantasy, à laquelle je ne m'attendais pas forcément, car c'est un décor assez peu utilisé dans les littératures de l'imaginaire. Le désert, les sabres et les djinns pointent le bout de leur nez, faisant s'échapper du livre un souffle de sable chaud.

Autre élément nouveau, on a une intrigue dure avec des personnages d'une perversité assez difficile (la fin d'Hunger Games était assez cruelle mais cela se cantonnait surtout à la toute fin, même si l'idée de faire s'entre-tuer des enfants avait déjà choqué à l'époque. C'était surtout l'ironie terrible des dernières scènes qui m'avait personnellement choquée). Les histoires sont de plus en plus violentes dans notre société d'aujourd'hui, mais il s'agissait plus de fantasy pour adultes (genre Game of Thrones). Mais là, on retrouve l'évocation de viols, de mutilations et Elias va connaître des épreuves tordues et horribles, alors qu'on est dans un livre YOUNG ADULT. Notre société évolue vite, et la littérature elle aussi visiblement. Même si je ne critique pas cet élément, car je corresponds au public visé, j'avais envie de pointer cette nouveauté du doigt.

Enfin, c'est la traditionnelle histoire d'amour, omniprésente dans tout roman YA (ou presque) que je voulais relever. Je lui ai trouvé des dynamiques fraîches, et malgré le fait que je me sois attachée à tous les personnages, je ne sais pas vraiment ce que je veux voir aboutir de tous ces sentiments.

Ah et big-up à l'évolution de Laia qui devient une femme forte de manière cohérente !

En résumé, j'ai beaucoup aimé cette lecture et je lirai avec certitude les prochains tomes. Même si j'avais senti venir certains rebondissements (dont la "troisième épreuve". Je fais un clin d'oeil à tous ceux qui ont déjà lu le roman et qui savent de quoi je parle ;) ), j'ai toujours apprécié la manière dont les actions étaient amenées.

Je remercie donc ma belle Morgana pour m'avoir donné envie de lire cette saga ! Et je vous encourage à mon tour, à vous y mettre aussi si ce n'est déjà fait !

 

Si ce livre était un plat ou une boisson, ce serait un thé à la menthe brûlant.

Commenter cet article

Morgana (Deedr) 05/03/2017 20:56

Hiiiiii ! (<--- cri de femme forte et digne)
Je suis vraiment heureuse qu'il ait su te plaire ! Je te rejoins sur le fait que le début n'est pas extrêmement accrocheur, les premiers chapitres n'ont pas défilé très vite entre mes doigts. Mais... je ne sais pas, il y a un truc qui "fonctionne" dans ce bouquin, et je suis ravie de voir que la suite a rapidement su t'emporter comme elle l'avait fait avec moi :p
Carrément d'accord avec toi concernant l'évolution de Laïa. C'est vraiment peu évident d'offrir quelque chose de bien à ce niveau-là je trouve, et l'auteure a carrément assuré pour son héroïne selon moi ^^
Je n'ai pas encore lu la suite, mais tu me donnes envie de me lancer dedans !
Des bisous ma belle !