Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes

Hola los chiquitos y las chiquitas !

Préparez vous parce que là : ALERTE COUP DE COEUR QUI BAT SUPER FORT PARCE QUE CE LIVRE EST TROP BIEN ET SI TU NE LE LIS PAS, JE MANGERAIS DES GRAVIERS, OUI C'EST DU CHANTAGE MAIS JE M'EN MOQUE, VA M'ACHETER CE LIVRE !

Donc vous l'aurez compris, j'ai très envie de faire lire à tout le monde "Des fleurs pour Algernon". Ou plutôt, j'ai très envie que tout le monde comprenne ce livre. Parce que c'est une merveille d'humanité, et qu'il m'a touché au delà des larmes. C'est à dire, que je n'ai jamais pleuré en le lisant, mais qu'il m'a bouleversée de l'intérieur. Et à chaque fois que j'y repense, j'ai envie de serrer très fort dans mes bras le protagoniste de l'histoire, et je sens une chaleur au niveau de mon coeur.

C'est un classique facile à lire, une fois que l'on s'est habitué à sa forme particulière et puisque pas mal de professeurs le travaillent en classe, j'ai voulu le lire. J'en avais toujours entendu du bien, sans avoir eu la chance de tomber dessus pour l'acheter. Alors je l'ai commandé en librairie et j'ai regardé, impuissante, la magie des mots faire son travail, et laisser une trace en moi.

Charlie Gordon a un faible QI. Mais il veut vraiment devenir "un télijan". Il trouve cela formidable d'être capable d'écrire, de lire ou même de comprendre des films en allant les voir dès la première fois. Pour s'améliorer, il prend des cours avec une professeure qui le recommandera pour une expérience.

Après une batterie de tests, Charlie est choisi pour être le cobaye. Il sera opéré au cerveau, afin d'observer les conséquences sur son QI. Peu à peu, le jeune homme acquière des compétences et l'on vit sa transformation au plus près, car l'histoire nous est contée comme si nous lisions les comptes rendus de Charlie, qui note tout ce qui lui arrive.

Les fautes d'orthographes disparaissent, les structures grammaticales deviennent justes, et le héros devient capable d'élaborer des raisonnements, des réflexions. Mais ces nouvelles aptitudes lui font voir d'une nouvelle manière sa vie : ceux qu'il croyait être ses amis, le sont-ils vraiment ?

Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes

Cette histoire m'a touchée car elle traite de la solitude, du rejet, de qui on voudrait être pour être aimé.

Deux Charlie se rencontrent et se confrontent au fil des pages, le tendre Charlie candide au faible QI, et le nouveau Charlie a l'intelligence sur-développée. Il y a une sorte de dialogue intime entre  ces deux facettes du personnage. Il se parle à lui-même, et c'est comme s'il s'adressait finalement à nous, nous renvoyant à nos propres expériences.

Comment voit-on les gens "peu intelligents", ou très "intelligents" dans notre société ? Comment devrions nous les traiter ? Voilà des questions soulevées, sans apporter une unique réponse. Pourquoi ce rejet et cette incompréhension vis à vis du "hors norme"? C'est déjà ce qui m'avait touché dans Frankenstein de Mary Shelley.

Si j'ai tant envie que les gens comprennent ce livre, c'est pour qu'ils renoncent aux moqueries, aux jugements, car j'ai rarement vu de personnage aussi touchant que celui de Charlie Gordon. Pour lui, j'aimerais apporter des fleurs à Algernon.

Retour à l'accueil