Une flamme dans la nuit, de Sabaa Tahir

Publié le par Clo

Une flamme dans la nuit, de Sabaa Tahir

Attention, ceci est un tome 2, il y a donc risque de spoils ! Si vous êtes curieux, je vous parlais du premier tome de cette saga il y a quelques mois, juste ici.

J'ai lu Une flamme dans la nuit, tout de suite après avoir terminé le tome 3 de la Passe-miroir, qui a été pour moi encore, une lecture marquante emprunte de magie. C'est pourquoi j'ai eu du mal à abandonner l'univers confortable et merveilleux de Christelle Dabos, pour celui plus nerveux et violent de Sabaa Tahir.

Comme pour le premier tome, il m'a fallu plusieurs chapitres pour plonger dans l'univers. Mais maintenant que je l'ai fini, il me manque presque un peu.

A la fin d'Une braise sous la cendre, Laia et Elias se retrouvaient en fuite alors que Blackcliff venait d'exploser. On les retrouve tout de suite après dans Une flamme dans la nuit, alors qu'ils essaient de fuir Serra.

Leur objectif : atteindre la prison où est retenu Darin, le frère de Laia, et l'en délivrer.

Alors évidemment, leur voyage ne va pas se passer comme prévu. Les puissances magiques de ce monde de sable semblent leur consacrer une attention toute particulière et les poursuivre peu importe où ils se rendent.

Elias n'en finit pas d'avoir un destin tragique, Laia évolue encore, devient de plus en plus puissante et intéressante, voir presque mystérieuse (même s'il y a eu des passages où elle m'agaçait légèrement avec toutes ses histoires de coeur) et enfin il y a Hélène qui transforme le roman à 2 voix, à un roman à 3 voix.

Hélène devient un de mes personnages préférés, à la fois forte et torturée, pleine de bonnes et de mauvaises volontés. Son avenir est trouble, et les Augures, ces fameux devins irritants, ont tendance à nous envoyer sur plusieurs fausses pistes.

La force de cette saga vient certainement de ses personnages et de l'empathie qu'on leur porte (car on ne va pas se mentir, ils morflent drôlement, peut-être encore plus dans ce second tome que dans le premier qui n'était déjà pas tendre). J'ai adoré le nouveau personnage de Shaeva qui recèle de secrets également.

Enfin l'univers fait de dunes, de déserts, de djinns et d'effrits est toujours aussi dépaysant.On en découvre plus sur le penchant magique de ce monde, et je ne doute pas que cet aspect va devenir définitivement déterminant pour la suite de l'aventure de Laia, Elias et Hélène.

Commenter cet article

Morgana 16/07/2017 20:36

Holala, il faut que je lise ce tome 2, heureusement que tu es là pour me le remettre à l'esprit ! J'avais eu plein de bons échos d'Hélène dans cette suite. Tu confirmes mon sentiment qu'elle va probablement être celle qui va le plus m'intéresser dans ce tome 2 :)

Clo 21/07/2017 13:02

J'ai eu un peu de mal à m'y mettre aussi ! Le livre a végété dans ma PAL un moment... Mais je trouve qu'il vaut encore le détour (même s'il m'a moins percuté que le 1er tome, avec la magie de la découverte d'un nouvel univers).
Dans le 1er j'aimais l'évolution de Laia, mais là, c'est clair qu'Hélène devient centrale ! Je pense que tu vas encore plus l'aimer !